Saisie de drogue: le patron de Gloria Fast Food dans la tourmente

Avec le soutien de
Le nom de Shahebzada Azaree ( à dr.), patron de Gloria Fast Food, a été lié au suspect Navind Kistnah suivant la saisie de 135 kg de drogue dans le port.

Le nom de Shahebzada Azaree ( à dr.), patron de Gloria Fast Food, a été lié au suspect Navind Kistnah suivant la saisie de 135 kg de drogue dans le port.

«Je n’ai rien à voir avec Navind Kistnah Ainsi se défend le patron de Gloria Fast Food, Shahebzada Azaree, dont le nom a été lié à ce suspect après la saisie record de 135 kg d’héroïne dans le port il y a un peu plus de deux semaines. 

«Je suis fatigué et perturbé par ces articles de presse où l’on cite mon patronyme», a confié le patron de Gloria Fast Food à l'express. Et d’assurer qu’il n’a aucun lien avec Navind Kistnah, qui se trouve actuellement en Afrique du Sud. Selon lui, leur «amitié» n’aurait duré que 7 ou 8 mois.
 
Du côté du restaurant Gloria, à la rue Desforges, on affirme la même chose. L’épouse et le fils de Shahebzada Azaree soutiennent que ce dernier vit mal les allégations faites à son encontre. 

N’empêche que les enquêteurs soupçonnent le patron de Gloria d’être un ami intime de Navind Kistnah. Les deux seraient liés par leur passion, non pas pour les kebabs, mais pour la chose hippique.

En fait, le suspect Navind Kistnah, qui se trouve en Afrique du Sud et contre qui un mandat d’arrêt international a été émis, est bien plus qu’un habitué dans le monde hippique. Les limiers soupçonnent que ce trentenaire habitant Camp-Benoît, Petite-Rivière, serait très proche du gérant du fast-food mais qui est copropriétaire d’un cheval. 

Ce dernier nie le connaître. Mais, au Champ-de-Mars, des sources confirment avoir vu le suspect, à plusieurs reprises, dans les loges en sa compagnie ainsi que celle d’autres personnalités. «C’est à l’arrivée du propriétaire du cheval que Navind Kistnah a commencé à se faire remarquer», a même confié un membre d’une écurie.

Publicité
Publicité

Les choses ont démarré début mars. Les autorités découvrent 135 kilos d’héroïne dissimulés dans des compresseurs sur le MSC Ivana. Les soupçons se portent sur Navind Kistnah, qui la veille avait déjà quitté l’île Maurice. Pour mieux comprendre cette actualité, voici tous les développements liés à cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires