Sinistrés: le montant des allocations perçues provoque le mécontentement

Avec le soutien de
Plusieurs réfugiés se sont réunis devant le poste de police de Pope Hennessy, ce lundi 22 janvier, pour toucher leurs allocations.

Plusieurs réfugiés se sont réunis devant le poste de police de Pope Hennessy, ce lundi 22 janvier, pour toucher leurs allocations.

Le paiement des Food Allowance et Evacuation Allowance aux sinistrés de la forte tempête tropicale Berguitta se poursuit ce lundi 22 janvier. Ils sont d’ailleurs plusieurs à s’être réunis devant le poste de police de Pope Hennessy aujourd’hui pour percevoir leurs allocations.

Selon des recoupements, une partie des réfugiés devraient recevoir leurs sous ce lundi. Et le reste, demain, mardi 23 janvier, dépendant du numéro qui leur a été attribué.

Sauf que certains ne sont pas d’accord avec la somme qui leur a été octroyée. Ils expliquent qu’ils n’ont été payés que pour trois jours (NdlR, Rs 525, donc Rs 175 x 3 jours), alors que d’autres ont reçu une compensation pour six jours, soit le double. Une situation qu’ils dénoncent. De faire ressortir que les noms de tous les sinistrés avaient été inscrits au même moment sur la fiche que le centre où ils avaient trouvé refuge, a remise aux policiers. 

Plusieurs réfugiés se sont réunis devant le poste de police de Pope Hennessy, ce lundi 22 janvier, pour toucher leurs allocations.

Sollicitée concernant cette «disparité», une source autorisée au sein du ministère de la Sécurité sociale explique que «tout dépend du nombre de fois que la personne est partie s’inscrire». Elle laisse entendre que les autorités ne peuvent pas vérifier si une personne s’est inscrite plus d’une fois. 

Ils étaient au total 4 043 à s’être inscrits pour toucher les Food Allowance et Evacuation Allowance. La première partie du paiement a été faite vendredi 19 janvier. Une somme de Rs 2,5 millions a été déboursée jusqu’ici, a expliqué la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus lors d’une conférence de presse, samedi 20 janvier. Cet exercice  ne s’est toutefois pas passé sans anicroche.

En effet, certains sinistrés estiment que Rs 525, c’est insuffisant. Et qu’il est grand temps que le montant de cette allocation soit revue. D’autres, notamment à Terre-Rouge, ont protesté contre le fait de ne pas avoir été payés vendredi.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires