Post-Berguitta: Rs 2,5 millions d’allocations aux sinistrés

Avec le soutien de
 Roubina Jadoo-Jaunbocus, lors d’une conférence de presse tenue à son bureau ce samedi 20 janvier.

Roubina Jadoo-Jaunbocus, lors de la conférence de presse tenue à son bureau, ce samedi 20 janvier.

«On n’attendra pas l’arrivée d’une prochaine calamité naturelle pour agir», a lancé Roubina Jadoo-Jaunbocus, ministre de l’Égalité des genres. C’était lors d’une conférence de presse qu’elle a tenue à son bureau, ce samedi 20 janvier, suite au passage du cyclone Berguitta.

Selon ses propos, il semblerait que le gouvernement ait tiré des leçons des récents évènements qui ont frappé le pays. Un nouveau protocole est même envisagé afin de mieux faire face à ce genre de situation, a annoncé la ministre.

«Maurice a été frappée par un cyclone après 15 ans. Il nous faut revoir le protocole. Le Premier ministre va se pencher là-dessus et le communiquera au public prochainement. Le protocole d’aide alimentaire aux réfugiés sera aussi revue », a expliqué Roubina Jadoo-Jaunbocus, soulignant que le protocole «donn biskwi ek delo pou siklon» existe depuis 2008.

Elle a avancé que hier, vendredi 19 janvier, des sinistrés ont reçu leur food allowance et leur evacuation allowance. Selon cette dernière, 4 043 sinistrés se sont inscrits afin de toucher ces allocations. «Rs 2,5 millions inn fini paye a bann viktim», a fait ressortir la ministre.

Elle a par ailleurs annoncé la mise sur pied d’un comité ministériel qui se penchera sur le problème des logements sociaux à long terme. «Le but est de trouver des solutions rapides. Certaines familles vivent dans des conditions inhumaines depuis plus de trente ans.»

Ne jetez pas vos ordures dans les drains

Évoquant les problèmes des drains bouchés, Roubina Jadoo-Jaunbocus a soutenu qu’une campagne de nettoyage est actuellement en cours. Elle a par la même occasion demandé à la population de ne pas jeter leurs ordures dans les drains ou encore, de nettoyer devant leurs portes. «Depuis 2014, 378 projets de drainage au coût de Rs 1,5 milliard ont été menés par la National Development Unit.»

Elle n’a pas manqué de souligner la présence de Pravind Jugnauth sur le terrain, le jeudi 18 janvier. «PM inn al lor terin an klas 3 pou partaz la soufrans lepep ek pou konstate bann problem.» Le ministre Soodesh Callichurn et Alain Wong étaient aussi présents lors de cette conférence de presse.

Par ailleurs, répondant à une question de la presse sur l’absence du ministre Etienne Sinatambou après ses propos concernant l’aide alimentaire aux réfugiés, Rubina Jadoo-Jaunbocus a souligné que ce dernier «pa okip zafer peman pou bann sinistré.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires