Elections partielles à Rodrigues : Un électeur sur deux a choisi de rester chez lui

Avec le soutien de

L’électorat rodriguais a été fidèle à sa réputation. Le scrutin partiel de ce dimanche 12 juin s’est déroulé dans le calme et le respect de l’adversaire. Cependant, comme on s’y attendait, le taux de participation a été relativement faible, avec moins d’un électeur sur deux accomplissant son devoir civique.

La joute semble avoir été plus serrée dans la région de Baie-aux-Huîtres, où le Front patriotique rodriguais (FPR), dirigé par Johnson Roussety, avait concentré l’essentiel de ses ressources. A la fermeture des centres de vote, on y dénombrait 2 009 votants sur les 4 186 inscrits, soit un taux de participation de 47,99 %.

Le nombre de votants à l’école de Baie-aux-Huîtres a été de 1 614 sur les 3 285 inscrits, soit un taux de participation de 49,13 %.

Dans la région de Grande-Montagne, le mouvement des électeurs a été très lent, ce qui s’est traduit par une très forte abstention. A la fermeture des deux centres de vote - ceux de Grande-Montagne et de Roche-Bon-Dieu - 1 603 électeurs sur les 4 326 inscrits avaient voté, soit un taux de participation de 37,05 %. Le nombre de votants au centre de Grande-Montagne a été de 979 (34,38 %). Celui de Roche-Bon-Dieu a enregistré 624 votants, soit un taux de participation de 42,19 %.

Il appartiendra sans doute aux principaux acteurs politiques de l’île de disséquer les raisons de ce faible taux de participation. Mais certains observateurs l’attribuent à l’absence de l’Organisation du peuple de Rodrigues au scrutin, à la confusion engendrée par la scission au sein du Mouvement rodriguais et qui donné naissance au FPR ainsi qu’au fait que la date fixée pour ce scrutin a coïncidé avec celle de la Fête de la Pentecôte.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires