Pub erronée à Liverpool: Eric Gaydos, l’homme qui a redirigé des milliers d’internautes vers le site Mauritius Now

Avec le soutien de
C’est le message posté par Eric Gaydos pour prévenir les internautes que le site recherché est mauritiusnow.com.

C’est le message posté par Eric Gaydos pour prévenir les internautes que le site recherché est mauritiusnow.com.

Il ne savait pas que sa petite page, mise en place entre deux mails de travail, allait avoir un si grand impact. Eric Gaydos, un opérateur dans une compagnie de technologie, photographe, écrivain et habitant la Californie, revient sur ce qui l’a poussé à faire cette page qui s’affiche lorsqu’on accède au site de la pub erronée «Mauritusnow».

«J’ai de la chance de pouvoir travailler de la maison pendant la pandémie, donc je regardais le match en travaillant», explique Eric Gaydos. Au début, la pub lui a semblé étrange, mais il n’y a pas prêté plus attention. Quelques minutes après, il tombe sur le tweet de Sean Kelly, l’internaute qui a gentiment conseillé au gouvernement d’éviter les fautes lorsqu’il fait la promo de l’île, et il réalise pourquoi la pub lui semblait bizarre dès le début.

Instinctivement, il va faire un tour sur le site affiché sur les bannières et voit qu’il n’y a rien d’enregistré. Ayant de l’expérience dans la gestion de la pub, Eric Gaydos voit tout de suite le danger. «Si jamais quelqu’un enregistre ce site pour escroquer des gens ou encore, y publie des contenus horriblement vulgaires, cela allait être un problème. De plus, pour l’avoir vécu, je sais à quel point l’on ne se sent pas bien lorsqu’on a travaillé sur une pub qui contient des erreurs.»

Quinze minutes plus tard, pour éviter les escroqueries, il enregistre le site et met le texte prévenant les internautes qu’ils cherchent mauritiusnow.com et précise qu’il n’a aucun lien avec le pays ou le site. Après une demi-heure, il revient pour rajouter les emojis du quadricolore et des vagues pour bien représenter l’île. Sa page était déjà complète lorsque la pub est passée une deuxième fois, mercredi soir à Anfield. «C’était tellement simple de le faire que j’avais peur que quelqu’un d’autre le fasse avant

Eric Gaydos a quand même été surpris lorsque, quelques heures après, il a vu plus de 1 000 clicks sur sa page. «Je ne comprenais pas trop, mais après avoir lu un peu sur Maurice, ça fait du sens. De toute façon, je suis ravi que cela ait fait rire. Après les quatre dernières années aux États-Unis, je sais que des fois, c’est la seule chose qu’on puisse faire…»

Eric Gaydos dit qu’il donnera le domaine enregistré à quelqu’un qui représente la campagne officiellement, mais il n’a pas encore été contacté. Sinon, pour ceux qui se demandent, Eric Gaydos soutenait Liverpool lors du match car Jürgen Klopp est un entraîneur qu’il respecte. Son équipe préférée est cependant Barcelone.

Mauritus : la MTPA se dédouane

«Non, la faute ne revient pas à un officier de la Mauritius Tourism and Promotion Authority (MTPA). Il s’agit plutôt d’une erreur purement technique.» C’est la déclaration faite par Arvind Bundhun, directeur de l’organisme à l’express hier. Il réagissait au fait que «Mauritusnow.com» a été écrit à la place de «Mauritiusnow.com» sur une affiche publicitaire visible lors du match Liverpool-Tottenham, mercredi soir. Une bourde qui n’a pas échappé à l’œil affûté des internautes d’autant plus que le contrat de pub entre Liverpool FC et la MTPA s’élève à pas moins de Rs 381 millions. Mais à qui la faute ?

Pour Arvind Bundhun,directeur de la MTPA, la faute revient au club anglais.

Selon Arvind Bundhun, il est clair que c’est au niveau de Liverpool FC que l’erreur a été commise. «Il y avait trois autres bannières avec la même pub vantant la destination de Maurice durant le match mais il n’y avait pas d’erreur.» Le directeur de la MTPA précise qu’il a demandé des explications officielles au club et s’attend à ce que des amendements soient faits.

La publicité erronée n’a pas échappé à l’œil des internautes à travers le monde.

Pour rappel, le contrat controversé s’élevant à Rs 381 millions a été signé en catimini en juillet. Cette somme sera payée au club de Liverpool sur une période de trois ans. En retour, deux minutes d’affichage d’une publicité vantant la destination Covid-Safe de Maurice, soit six fois 20 secondes par match de Liverpool à Anfield Road. L’affiche est préparée et avalisée par la MTPA. Outre la pub, huit billets d’entrée au stade sont accordés par an mais sujets à conditions. Les dispositions du contrat permettent aussi à un amateur de foot choisi par la MTPA de se faire prendre en photo avec trois joueurs de Liverpool FC deux fois par an. Des T-Shirts authentiques signés par les joueurs sont aussi offerts, entre autres.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x