Rodrigues: Trois mois et toujours pas un sou

Avec le soutien de

Ils ne savent plus à quelle porte frapper. Cela fait déjà trois mois que des Rodriguais attendent patiemment l’allocation du workfare programme. Leurs économies arrivent à terme et ils espèrent que le gouvernement les aidera. Parmi ceux affectés, l’on retrouve Michel, qui travaillait depuis novembre dernier dans un restaurant à Cascade Jean Louis. «Je suis cuisinier et pâtissier.»

Tout se passait bien quand la crise du Covid-19 est venue tout bousculer. «Avec le confinement, tout a basculé. À la mi-mai, après la levée du lock-down, nous avons repris le travail, mais du jour au lendemain, le patron a rompu le contrat de tous les employés.» Selon ses dires,le restaurant a été loué à une tierce personne. «Nous étions 12 à travailler pour ce restaurateur.» Enregistré au programme d’aide du gouvernement, Michel confie qu’après trois mois, il n’a toujours pas perçu le moindre sou. «On a frappé aux portes des différents services, mais ils nous revoient vers ceux de Maurice.» Ce père de famille soutient que les jours deviennent très difficiles. «Les économies commencent à se faire rares. Et le souci, c’est qu’actuellement il y a un manque cruel de travail dans l’île.

Le manque de touristes n’aide pas. Les Mauriciens qui viennent en vacances ont déjà payé pour le all-inclusive où tout est pris en charge par leur agence.» Nous avons sollicité le ministère du Travail, mais nous sommes dans l’attente d’une réponse.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x