Manif des employés des Casinos: «Nos dirigeants syndicaux subissent des répercussions»

Avec le soutien de

Nouvelle manifestation des membres de la Casinos Employees Union, ce vendredi 6 avril, devant le Paille-en-Queue Court, où se trouve le siège de la State Investment Corporation (SIC). Ils n’en démordent pas. Tant qu’ils n’obtiendront pas satisfaction, c’est-à-dire une révision salariale de 12 %, ils continueront à descendre dans la rue.

Toutefois, Eddy Benoît, président de la Casino Employees Union, déplore le fait que depuis que le syndicat manifeste, «nos dirigeants syndicaux subissent des repressions». Or, fait-il valoir, «nous ne faisons que revendiquer nos droits». Des droits, insiste-t-il, qui leur ont été «volés».

Eddy Benoît maintient que depuis juillet dernier, les employés des Casinos de Maurice auraient dû bénéficier d’une révision salariale de l’ordre de 12 %. «Nou’nn dir zot. Kan otour enn latab négosiasion pa abouti, sé lor lari sa pou abouti!»

D’autres manifestants déplorent eux, le fait que la direction de la SIC réchignent à leur accorder une révision salariale de 12 %. «Ce qu’ils ne disent pas, c’est que des officiers obtiennent des augmentations et des allowance de plus de 60 %!»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires