Agressé par des proches de Pachee: un policier à l’hôpital

Avec le soutien de
L’agression de l’officier Rambunhooee a eu lieu devant le poste de police de Goodlands

L’agression de l’officier Rambunhooee a eu lieu devant le poste de police de Goodlands

«Si gouvernman pas dédomaz mwa mo pou touy tou sa ban gard dan lenor la ek sergent Kookoor tou.» C’est ce qu’Aarti Pachee, veuve d’Eddysen Pachee, aurait déclaré selon le constable Pravan Rambunhooee de l’Anti Robbery Squad de la Northern Division, avant qu’il ne soit agressé par une dizaine d’individus, ce vendredi 30 mars. Ces derniers sont soupçonnés d’être des proches de la famille Pachee. L’officier a été admis à l’hôpital SSRN, à Pamplemousses.

Le policier a été agressé à coup de casque de moto et menacé de mort avec un couteau. Ce sont les officiers du poste de police de Goodlands qui ont dispersé la foule hostile et l’ont transporté à l’hôpital. Sauf qu’en route, les assaillants du policier Rambunhooee seraient revenus à la charge avec leurs menaces à hauteur du rond-point de Pamplemousses. Ils ont suivi le véhicule qui le transportait. L’officier a porté plainte au poste de police de Piton. 

L’inspecteur Jaylall Boojhawon, de la Police Officers Solidarity Union, dénonce cette agression. Il demande l’arrestation immédiate de ces individus qui ont mis la vie de cet officier en péril.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires