La Lituanienne Asta Murauskaite: «I am very happy»

Avec le soutien de
Asta Murauskaite a passé deux nuits aux Gorges de la Rivière-Noire.

Asta Murauskaite a passé deux nuits aux Gorges de la Rivière-Noire.

Le soulagement se lit sur son visage. La fatigue aussi. La Lituanienne Asta Murauskaite a été retrouvée saine et sauve, ce dimanche 11 février. «I am very happy», déclare la jeune femme de 31 ans, qui s’était égarée dans les Gorges de la Rivière-Noire, vendredi 9 février. 

Asta Murauskaite a tenu, dans la foulée, à remercier les policiers qui s’étaient lancés à sa recherche. «I want to say thank you to all staff.» La Lituanienne a été conduite à l’hôpital Dr Yves Cantin pour les premiers soins. Selon le médecin de service, elle se porte bien, n’ayant subi que de légères blessures.

De son côté, le surintendant de police Guckool explique que l’opération de recherche a démarré vendredi. Quelques heures après avoir quitté l’hôtel où elle réside pour faire une randonnée aux Gorges de la Rivière-Noire, Asta Murauskaite avait appelé le personnel pour dire qu’elle était en danger. L’établissement a alors immédiatement alerté le poste de police de Rivière-Noire.

Selon le surintendant de police Guckool, «les équipes du GIPM, de la SMF et l’Helicopter Squadron ont travaillé nuit et jour». Finalement, raconte-t-il, vers 11 heures aujourd’hui, Asta Murauskaite a été localisée. «Li ti pé paret feb», dit-il. L’hélicoptère de la police a ainsi été sollicité pour transporter la jeune femme jusqu’au terrain de football de Rivière-Noire. De là, l’ambulance du SAMU l’a emmenée à l’hôpital Dr Yves Cantin, une centaine de metres plus loin.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires