100 % rondes, 0 % complexes !

Avec le soutien de

Il est grand temps de changer votre perception sur la ronde. Elle est ni dépressive, ni mal dans sa peau ! Au contraire, c’est une femme épanouie, qui croque la vie à pleines dents. Rencontre chez Busy B avec trois superbes rondes.

Avez-vous toujours assumé vos rondeurs ?

Luana (chanteuse) : Mes formes, je les ai toujours assumées. Il faut dire que je suis ronde depuis ma plus tendre enfance. Mais après avoir accouché, j’ai pris plus de kilos. Mais du moment que je trouve des vêtements qui se marient bien avec mes courbes, je ne vois pas pourquoi je serai complexée.

Daphnée (Claims Handler):Je l’avoue : je n’étais pas toujours ronde ! Mais quand les rondeurs ont commencé à apparaître, je me suis tout de suite assumée. Je n’ai jamais eu de soucis pour m’habiller ou encore pour afficher ma silhouette. Cependant, le véritable déclic a eu lieu quand j’ai participé à un concours pour rondes en 2013. C’est à partir de là que j’ai réalisé qu’on peut être sexy avec des formes.

Sarah (Sub-team Leader): La seule fois où je n’étais pas ronde, c’est quand j’étais dans le ventre de ma mère (rires). Et donc, nul besoin de vous faire un dessin : j’ai toujours été ronde et j’ai toujours assumé pleinement mes rondeurs. Pour moi, mes rondeurs sont des atouts. Par ailleurs, j’ai une personnalité qui va avec mes rondeurs. J’ai une devise: 100% ronde, 0 % complexes pour être 200 % ravissante.

La société a longtemps encensé la femme svelte, allant même jusqu’à la présenter comme la femme idéale. Quels sont vos messages à la société ?

Luana : Tout comme les filiformes, les rondes ont leur place dans la société !

Daphnée : Arrêtez ! C’est vous qui complexez les gens. Une femme peut avoir des formes et être bien dans sa peau. D’ailleurs, qui dit qu’une ronde ne peut pas faire du sport, sortir et s’habiller ‘fashion’ comme la femme mince. Ce n’est pas seulement la femme mince qui mérite d’être valorisée. Il faut arrêter! Il est temps de mettre un terme à cette mentalité.

Sarah : Malgré tout, je pense que la société a changé ses opinions par rapport à la ronde.

C’est grâce aux magasins qui proposent un peu plus de vêtements pour les personnes rondes. Mais il est important qu’on arrive à comprendre, que la femme soit mince ou ronde, que la beauté est plurielle. La beauté peut se trouver dans n’importe quelle morphologie. Pour moi, personnellement, le message que je veux faire passer est que les personnes qui sont toujours bloquées sur le physique doivent changer leur façon de penser.

Quid du regard des hommes ?

Luana : Franchement, je n’ai jamais eu de mauvais commentaires. Car déjà, je suis une femme de scène. Je suis chanteuse et je suis toujours bien accueillie où que je vais.

Daphnée : Je n’ai vraiment pas de problème. J’ai des atouts que je mets en avant. S’ils me regardent, je sais que je suis jolie.

Sarah : Comme je m’assume, cela ne me fait franchement rien. Du moment que je ne laisse pas indifférent mon époux. Auparavant, les hommes qui avaient un faible pour les rondes ne s’assumaient pas. Mais après, il ne faut pas que le regard des hommes devienne un obstacle à notre façon de vivre. Cela ne doit pas impacter notre joie de vivre. Ronde ne rime pas avec tristesse et porter des vêtements trop amples ou qui cachent les rondeurs.

Aujourd’hui, les magazines internationaux comme Vogue ou encore Harper’s Bazaar mettent en couverture la femme bien en chair. Qu’est-ce que cela vous fait ?

Luana : Je suis aux anges ! Il est vrai qu’auparavant les couvertures des plus grands magazines de mode nous faisaient penser que les rondes n’étaient pas bien accueillies.

Daphnée : C’est une fierté. C’est une preuve qu’à l’étranger, le regard porté à la femme ronde a changé. C’est dommage qu’à Maurice, on ne trouve pas assez de temps pour valoriser les rondes.

Sarah : Moi, je me dis qu’un jour, ce sera peut-être moi qui me trouverai sur la couverture d’un magazine qui valorise la femme mauricienne.

Un nombre grandissant de femmes rondes n’assument pas leur corps et se sentent mal dans leur peau. Qu’aimerezvous leur dire ?

Luana : Il faut juste se faire confiance. Il faut s’assumer. Il ne faut surtout pas se préoccuper du regard et des avis des autres. On est ronde, il faut l’assumer !

Daphnée : Sortez de votre coquille. Vous verrez qu’en apprenant à vous aimer, vous dégagerez de la joie. Et les gens vont vous aimer pour votre personnalité et non pour votre corps.

Sarah : Il y a des gens qui me disent : «Sarah tu es ronde, mais ce n’est pas pour autant que tu ne t’habilles pas. Ce n’est pas pour autant que tu n’es pas à la mode.» C’est tout simplement que je m’assume.

Concept : Shareenah Kalla. Styling : Béatrice Bijoux-Bellepeau, Busy B. Photos : Kevin Mahadoo. Make-up Artist : Sajeeda Yadallee . Hair Stylist : Anielle François, Haircraze pour Schwarzkopf Professionnel. Remerciements : Marie-Noëlle Elissac-Foy

Source : Life style magazine

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires