[Audio] Ameenah Gurib-Fakim: «Je n’étais pas dans le secret des dieux»

Avec le soutien de
Ameenah Gurib-Fakim, première femme à accéder à la présidence de la République.

Ameenah Gurib-Fakim, première femme à accéder à la présidence de la République.

«Le grand jour est finalement arrivé !» La toute première femme à accéder à la présidence de la République ne cache pas sa joie et sa fierté à l’annonce de cette nouvelle, même si elle est consciente qu’il s’agit d’un «très gros défi». Sur le point d’être instituée au plus haut poste de la hiérarchie mauricienne après le départ de Kailash Purryag, la scientifique avoue qu’elle ne s’attendait «pas du tout à ce que les choses se fassent aussi rapidement». 

Elle confie en effet qu’elle n’était pas «dans le secret des dieux» à ce sujet. La future présidente compte «se préparer de manière psychologique pour être à la hauteur», et souhaite apporter à la présidence la discipline et la rigueur scientifique acquises durant sa carrière. Son but est, dit-elle, de «travailler avec les Mauriciens et avec tout le monde». 

Toutefois, à l’entendre, cette nomination des plus prestigieuses ne changera pas la personne qu’elle est. Ameenah Gurib-Fakim compte continuer à faire son marché seule le samedi, comme elle l’a toujours fait. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires