MMM-MSM: Ça va chauffer dans les municipalités

Avec le soutien de

Des dirigeants mauves et orange à l’Assemblée des délégués à Belle-Rose jeudi et au congrès de Rivière-du-Rempart la veille respectivement.

La guerre est déclarée entre le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Mouvement socialiste militant (MSM). Depuis mercredi, des invectives ont été lancées de part et d’autre entre les deux partenaires du défunt Remake 2000 et on a assisté, jeudi, à une sortie en règle de Paul Bérenger contre Maya Hanoomanjee et Showkutally Soodhun.

Cette cassure entre le MMM et le MSM risque d’avoir des répercussions au niveau des municipalités, du moins dans deux d’entre elles, notamment à Port-Louis et Quatre-Bornes. Toutefois, après la déclaration de Pravind Jugnauth, à Rivière-du-Rempart, mercredi soir, selon laquelle le MSM a pris un engagement pour ne pas déstabiliser le rapport des forces au niveau des municipalités, c’est actuellement le statu quo. Ou est-ce tout simplement le calme avant la tempête ?

Un cadre du MSM nous a fait remarquer hier qu’en politique rien n’est figé. «Se vre nou ti finn pran enn langazma pou travay ansam avek MMM, mais li oussi vre ki en 2010 nou ti pran mem langazma pou travay avec PTr et nou konn rezilta depi 2011.»

Un élu MSM à Curepipe, Hans Marguerite, souligne qu’il existe déjà un refroidissement, depuis deux semaines, entre les deux groupes de conseillers. Il n’y a pas eu de réunion conjointe entre lui et l’autre élue MSM, Irène Coret, avec les cinq conseillers du MMM. «Pou linstan nou prepar nou bann kestyon separema», nous a-t- il indiqué.

A lire dans l’express de ce samedi 3 mai

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires