No To Coal: Azir Moris déploie une banderole géante sur l’ancien pont de Grande-Rivière

Accéder au e-paper


Six membres de l’ONG Azir Moris occupent depuis ce matin l’ancien pont de Grande-Rivière. Perchés en haut de la structure en métal, ils ont déployé une banderole de quinze mètres pour dire non au charbon et à CT Power.


Deux semaines après la «Crane Protest» à Quatre-Bornes, Azir Moris repart au front, ce jeudi 21 février. Depuis ce matin, une manifestation originale a lieu à Grande-Rivière-Nord-Ouest (GRNO). Alors que six membres d’Azir Moris sont perchés tout en haut de la structure en métal de l’ancien pont de la région, une dizaine de leurs camarades sont sur l’autre pont en vue d’attirer l’attention du public.


Cette nouvelle action de l’ONG menée par Jameel Peerally occasionne un sérieux ralentissement sur la route A1 à partir de Bell-Village en direction de Coromandel.


Il faut dire qu’au départ les protestataires avaient prévu d’occuper le phare d’Albion. Mais la police, mis au parfum à bloquer, in extremis, cette action. C’est alors que les membres d’Azir Moris se sont rabattus sur le pont de GRNO.


«Quand nous sommes arrivés à Albion, ce matin, une cinquantaine de policiers avait déjà bloqué le passage vers le phare. Nous avons alors mis à exécution notre plan B. Nous manifestons toujours contre le projet de CT Power et l’utilisation du charbon à Maurice», indique Jameel Peerally.


Il explique que cette manifestation fait partie «d’une série d’opérations coups de poing» qui a débuté avec la «Crane Protest» et suivie de la déposition faite contre Somduth Dulthumun.


«La prochaine étape sera cruciale. Nous allons squatter, à partir du début de mars, les terres allouées à CT Power. Nous allons y planter des tentes et nous y resterons au moins jusqu’au 12 mars. Nous célébrerons le 44e anniversaire de l’Indépendance sur place», affirme Jameel Peerally.

Publicité
Publicité

Ailleurs sur lexpress.mu

A voir aussi

Les plus...

  • Lus
  • Commentés