Les journaux de l’époque font état d’un malaise, au sein de la communauté créole, plus précisément, qui existait bien avant la mort de Kaya. Étiezvou

«La dernière fois que j’ai vu mon fils vivant, il quittait la maison vers les 6 h 30 pour aller travailler dans une usine à Coromandel. Il m’a dit :

Publicité

Elle partageait la vie de Berger Agathe, au moment où ce dernier s’est écroulé sous les balles des forces de l’ordre, à proximité du rond-point du po

Il avait 8 ans en 1999. Azaria Topize, le fils de Kaya a aujourd’hui 28 ans. D’emblée, il affirme qu’il ne fait plus vraiment de la musique. Aujourd’

Publicité

Il est peut-être le seul à avoir vu de près les quatre morts dans l’Affaire Kaya. «Personne ne le sait mais toutes les images vues sur Antenne Réunio

Le constable Nepaul : J’étais affecté au rez-de-chaussée et j’avais sous ma responsabilité sept cellules : no 2 au no 8. J’ai effectué des visites à

Publicité

Ras Natty Baby «pran li normal». «On ne m’a pas demandé de participer au concert hommage à Kaya.» Dans un sourire, il lance : «je suis le vilain peti

La Sentinelle et 5-Plus dimanche ont commémoré les 20 ans de la disparition du roi du seggae, Kaya, de son vrai nom, Joseph Réginald Topize. Notre gr

Publicité

20 ans ont passés. Et Véronique Topize ne sait toujours pas comment Kaya, son mari, est mort à Alcatraz. Cinq rapports médicaux, une enquête judiciai

Dans exactement dix jours, cela fera 20 ans que Kaya nous a quittés. Célébrer le parolier, le musicien qui a fusionné séga et reggae pour que vive le

Publicité

Débrouille ne signifie pas déprime. Miselaine Duval insiste. «Bénédiction», le second film des Komiko, a été réalisé avec les moyens disponibles. En

Les Dragons chinois sont de sortie ce mardi 5 février pour marquer la célébration du Nouvel an chinois. L’année du Chien a laissé place à celle du Co

Publicité

  C’est dans l’une des nombreuses ruelles de Chinatown que se trouve la boutique de la famille Chu Fung Leung. Il n’est guère difficile de repérer l

Ce mardi 5 février, les mauriciens d’origine chinoise célèbrent la fête du Printemps, la nouvelle année. Le passage à l’année du cochon commence par

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires