Depuis la sortie de «The Comeback»,  2ème long-métrage de Sharvan Anenden le 15 février dernier, les salles ne désemplissent pas. Trois séances addit

«Ayooo mo pé mor…» Une phrase qu’on entend à tous les coins de rue alors que la chaleur nous accable en ce moment. Pour soulager vos souffrances, voi

Publicité

Trop tard pour les autres: l'actrice Jennifer Lawrence, l'une des célibataires les plus en vue d'Hollywood, est officiellement fiancée à un marchand

La petite phrase du Premier ministre n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Le 1er-Février, lors des commémorations des 184 ans de l’Abolition d

Publicité

Rendre Internet plus sûr pour les Mauriciens. Tel est l’objectif du ministère des Technologies de la communication et de l’innovation (TCI) qui parti

Les Dragons chinois sont de sortie ce mardi 5 février pour marquer la célébration du Nouvel an chinois. L’année du Chien a laissé place à celle du Co

Publicité

  C’est dans l’une des nombreuses ruelles de Chinatown que se trouve la boutique de la famille Chu Fung Leung. Il n’est guère difficile de repérer l

Ce mardi 5 février, les mauriciens d’origine chinoise célèbrent la fête du Printemps, la nouvelle année. Le passage à l’année du cochon commence par

Publicité

Invité par le Centre for Research on Slavery and Indenture de l’université de Maurice, Nigel Worden a donné, jeudi, une conférence sur le thème «Bein

Pouvoir remonter aux origines de sa famille, avec précision, surtout si on est descendant d’esclaves. C’est une des missions que s’est donnée le Cent

Publicité

Ashfaaq Roheeman, jeune homme de 18 ans qui se déplace en fauteuil roulant, raconte sa fabuleuse rencontre avec l’humoriste Jamel Debbouze, après son

Elle se dresse non loin des quartiers de la Special Mobile Force (SMF), à Vacoas. Impossible pour les anciens de passer à côté de cette belle bâtisse

Publicité

Son doux prénom : Pepper. Ce petit robot était, durant la semaine écoulée, au Prime Caffé, à Ébène, pour servir mais surtout divertir les clients. Pe

«La performance d’un film ne se juge pas sur les commentaires des critiques de cinéma, mais sur sa performance au box-office.» Une déclaration signée