Au cimetière Bigara: «Kouma dir in ale enter enn zanimo»

Avec le soutien de

Les proches d’Olivette Goder étaient très remontés, cet après-midi, lors de ses funérailles au cimetière Bigara, à Curepipe. Si dans un premier temps, les autorités ont refusé que les membres de la famille fournissent le cercueil, Dario, un des fils a été choqué de voir le cercueil dans lequel se trouver sa maman, au moment de lui dire un dernier adieu. «Ti a moitié ouver, ou ti pé trouv mo mama ladan, ti éna bann koulou pé dépassé. Kouma dir in ale enter enn zanimo...»

La famille a alors refusé et le cercueil a par la suite, été remplacé par un autre, du même style, «mai impé pli konvenab». Dario dit ne pas comprendre pourquoi son cercueil a été refusé. «Nous n’aurions pas eu contact en aucune manière. Ils auraient pu lui donner le respect qu’elle mérite...»

Mère de neuf enfants, Olivette Goder, 68 ans, est décédée hier, mardi 27 juillet. Un décès attribué directement au Covid-19. Elle était admise à l’hôpital ENT.

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x