Obsèques de Philippe Gentil au son du Motherland

Avec le soutien de

Philippe Gentil, le compositeur de l’hymne national, s’en est allé aux petites heures, hier, mardi 26 janvier. Cet après-midi, ils ont été nombreux à assister à ses funérailles au cimetière Gébert, à Port Louis. L’orchestre de la police lui a rendu un dernier hommage symbolique en faisant résonner le Motherland. Son plus grand accomplissement est d’ailleurs le fait d’avoir composé la musique du Motherland national. «Un hymne, c’est immortel», avait-il dit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x