Comparution de Sawmynaden: les journalistes menacés par les sympathisants du ministre

Avec le soutien de

Ils ne souhaitaient pas que les journalistes les filment devant la cour hier, mardi 12 janvier. La bande de sympathisants du MSM qui ont répondu à l’appel lancé pour venir soutenir le ministre du Commerce n’ont pas été très polis envers les journalistes. Alors que ces derniers filmaient les mouvements devant la cour intermédiaire, l’un des sympathisants est sorti de ses gonds car il était en train d’être «filmé».

Sollicité, l’inspecteur Shiva Coothen a expliqué que ces personnes «passaient tranquillement devant la cour» et il n’y a aucune raison d’initier une enquête. Quant aux menaces, le responsable de communication de la force policière avance que si des journalistes se sentent menacés, ils peuvent porter plainte. Est-ce que ces manifestants étaient protégés par la police ? «Non, la police ne protège personne. Les officiers ont simplement canalisé les manifestants pour éviter les clashs.» Mais pourquoi les canaliser s’ils ne faisaient que passer alors ? «Je n’étais pas sur place. La police a tout fait pour maintenir l’ordre», a conclu l’inspecteur.

Publicité
Publicité

Après les dépositions des témoins pendant les auditions de l’enquête judiciaire ce mercredi 9 décembre, Me Rama Valayden a fait savoir que le but est de démontrer que Soopramanien Kistnen ne s’est pas suicidé. Le panel d’avocats a aussi évoqué les images CCTV qui seront présentés en cour demain.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x