Incendie à Belvédère: la maison d’un septuagénaire ravagée

Avec le soutien de

C’est la consternation pour Rohitayswur Bisnauthsing, 70 ans. Sa maison été ravagée par le feu dans la soirée du dimanche 16 février dernier.

Sa modeste demeure n’est plus qu’un amas de feuilles de tôle et débris calciné. Du jour au lendemain, Rohitayswur Bisnauthsingest, qui a toujours été célibataire, devenu sans-abri. «Mo lavi inn fini lamem. Sa lakaz tol la fer moi ress dan mo lepok. Mo ti tou létan kontan mo ti lakaz tol. Ou rest sans traka dan ou ti kwin» soutient-il, la voix toujours cassée par les émotions. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a toujours refusé d’aller habiter chez son neveu, Rishi, dont la maison est juste à côté. 

Comment est-ce que l’incendie s’est déclaré ? Les yeux dans le vide, Rohitayswur Bisnauthsing revient sur le drame. «Dimans mo ti kot mo névé mem letan mo tann ban voisin krié difé». Sans perdre un instant, il se rend chez lui et il a fallu que Rishi le retienne pour qu’il ne se précipite pas dans le brasier pour essayer de sauver quelques effets personnels, dont sa collection hétéroclite d’anciens d’objets. Selon Rohitayswur Bisnauthsing, le feu serait parti d’un répulsif anti-moustiques (sandal moustik) qu’il avait allumé avant de quitter son domicile. 

Les pompiers sont arrivés une quinzaine de minutes après. «Ti trop tard. Vu ki lakaz la en tole ek dibois, dife la finn propazer bien vite ek brile partou» explique Rishi Bisnauthsing. Désormais, il héberge son onle et a entamé les démarches pour que son oncle obtienne une maison.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x