Transfert de recteurs: sit-in au Dr Maurice Curé SSS et au Ramsoondar Prayag SSS

Avec le soutien de

Journée mouvementée au collège Dr Maurice Curé SSS en ce vendredi 31 janvier. Les élèves ont organisé un sit-in pour protester contre le transfert immédiat du recteur, Soondress Sawmynaden. Le président de l’association des recteurs a appris son transfert aujourd’hui et, selon la correspondance reçue, il a été muté au collège Ramsoondar Prayag SSS à Rivière-du-Rempart. D’ailleurs, dans ce collège, les étudiants ont aussi organisé un sit-in pour protester contre le transfert de leur recteur…

Sollicité, Soondress Sawmynaden explique ne pas comprendre cette décision, surtout qu’il doit prendre sa retraite le 8 mars prochain. Il se demande donc s’il a été victime d’un transfert punitif. «Est-ce à cause de mes prises de positions ? Lorsqu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, je le dis dans l’intérêt des élèves et du système éducatif», dit-il, précisant au passage que, lorsqu’il s’exprime, c’est au nom du syndicat et non en son nom personnel. Pour rappel, le président de l’association des recteurs avait récemment affirmé que Maurice n’est pas prêt pour l’éducation mixte ou il avait encore commenté sur le retard dans le transfert des enseignants. 

L’autre raison pour laquelle il se pose cette question est que ce transfert survient un mois avant sa retraite. «Est-ce normal de transférer quelqu’un un mois avant sa retraite et lde ’envoyer dans un collège plus loin», fustige-t-il. Il rappelle au passage qu’il a travaillé pour que 100 % des élèves du Maurice Curé SSS aient cinq «credits» en SC. «Vous savez, ce sont les enseignants et les recteurs qui sont sur le terrain. Nous savons ce qui se passe et quels changements il faut apporter. Il faut cesser de rester dans leur tour d’ivoire et prendre des décisions», clame-t-il.

Du côté du ministère, les allégations de transferts punitifs sont balayées d’un revers de main. «C’est un exercice normal. Après un certain temps dans un collège, le recteur est transféré. C’est l’occasion pour lui de mettre son expertise au service d’autres établissements», explique une source du ministère de l’Education. Elle rajoute que Soondress Sawmynaden a une très bonne réputation et que ses points de vue sont respectés. 

Et le timing ? Notre interlocuteur affirme que Soondress Sawmynaden a toujours la possibilité de se tourner vers le département des ressources humaines du ministère pour remédier à la situation. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x