Réfugiés dans le centre de refuge: ces délaissés de Roche-Bois

Avec le soutien de

Ces femmes en ont marre. Elles ne veulent pas passer la nuit dans les centres de refuge mais doivent le faire. Elles soutiennent que ce n’est pas l’odeur de l’argent qui les attire, mais c’est le fait d’avoir une place au sec pour passer quelques heures. Les matelas mouillés et la nourriture abimée avec les grosses pluies, elles ne veulent plus revivre ces épisodes. Elles appellent au bon vouloir des autorités de les aider à trouver une maison décente. Nous les avons rencontrées au centre de refuge de Roche-Bois, ce mercredi 22 janvier.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés