Rosario Marianne: «Grâce aux JIOI, j’ai pu me qualifier pour les Jeux d’Afrique en 2015»

Avec le soutien de

«Avant de devenir aveugle, j’étais malvoyant. Je pouvais travailler. En 2013, ça a été le black-out total. Je pensais que je ne pourrais plus jamais faire du sprint. Mais à ma grande surprise, avec l’aide de mon guide, Samuel Bousoula, j’ai pu reprendre l’athlétisme.

Avant les Jeux de 2015 à La Réunion, il m’a demandé quel était mon objectif ? Il voulait savoir si je me concentrais uniquement sur les Jeux ou si je visais aussi les championnats d’Afrique, les championnats du monde et les Jeux Paralympiques. J’ai été sélectionné pour les JIOI, j’en retirais un sentiment de grande fierté. Et j’ai remporté l’or sur 100 m alors que j’étais âgé de 36 ans. On ressent une grande fierté quand on est sur le podium et qu’on entend retentir l’hymne national, applaudir le public. C’était vraiment super d’autant que c’étaient mes premiers Jeux des îles.

Quand je voyais encore, j’étais coureur de demi-fond. J’ai participé à plusieurs compétitions de l’Association mauricienne d’athlétisme (AMA) mais j’avais toujours trouvé plus forts que moi. C’est quand j’ai perdu la vue que j’ai pu m’affirmer comme un athlète possédant le potentiel de prendre part aux Jeux des îles.

Grâce aux Jeux des îles, j’ai pu me qualifier pour les Jeux d’Afrique en septembre 2015 au Congo Brazzaville. J’ai été le premier athlète à Maurice à réaliser les minima pour ces Jeux. J’ai réalisé les minima B sur 200 m. Et au Congo cette fois, je me suis qualifié pour les mondiaux de juillet 2017 en Angleterre. Cette belle aventure a débuté aux Jeux des îles !

Cette année, je ne suis pas sûr de faire partie de la sélection. Je ressens un sentiment d’injustice car j’ai remporté les deux épreuves de sélection organisées par l’AMA et le MJS le 29 mars et le 2 mai. La liste des athlètes retenus a été rendue officielle le 2 mai et à ma grande surprise, je suis athlète réserve. Celui que j’ai battu par deux fois est, lui, sélectionné.

Mon entraîneur et moi comptons reprendre toute la question avec le ministère de la Jeunesse et des Sports et l’AMA. Mes deux guides se sont vu refuser une licence de la fédération des aveugles sous prétexte qu’ils ne font pas partie d’un club affilié à la fédération. Je n’ai pas l’impression que le Sport Act a été respecté dans ce cas précis. »

Palmarès

JIOI de 2015 : médaille d’or sur 100 m

Participation aux Jeux d’Afrique de 2015 (Congo-Brazzaville) Participation aux championnats du monde de 2017

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires