Lutte contre la leucémie: un Mauricien rase ses dreads

Avec le soutien de

Il s’est rasé les dreads, la moustache, la barbe et même les sourcils. Cela pour la bonne cause. Lui, c’est Jean-Philippe Frédéric Argendra, 35 ans. Ce Mauricien qui habite actuellement en Australie avec sa femme, a participé au World’s Greatest Shave (https://worldsgreatestshave.com/). La mission de la fondation australienne contre la leucémie : raser le cancer du sang de notre monde ! Les fonds collectés sont reversés aux malades. 

Jean-Philippe Frédéric Argendra portait des dreads depuis cinq ans. Il a tout rasé, même ses sourcils.

La vidéo fait le buzz sur les réseaux sociaux. On y aperçoit cet homme qui se fait raser la tête, notamment, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation à la leucémie. Rencontre téléphonique au poil.

Jean-Philippe Frédéric Argendra avait, selon ses dires, deux motifs qui l’ont poussé à aller jusqu’au bout de cette aventure. La bataille de sa petite-cousine, la fille de son cousin, Amy Fanny, contre la leucémie. «J’ai également un oncle qui se bat contre cette maladie. Je me sens profondément concerné par cela.»

Des dreads depuis cinq ans

Ses dreads, il les porte – enfin les portait – depuis cinq ans. «Vous pouvez imaginer combien j’étais attaché à eux. Mais j’ai pris sur moi et j’ai finalement eu le courage de le faire, avec le soutien indéniable de ma femme.» Si à un moment, il pensait jeter l’éponge, ou plutôt la tondeuse, il a fini par franchir le cap. Il est même allé beaucoup plus loin dans sa démarche, afin de permettre à l’association de récolter plus d’argent. D’où le rasage intégral…

«Cet acte est aussi symbolique car maintenant, je comprends mieux le malheur des malades, qui perdent leurs cheveux pendant la chimiothérapie», confie ainsi l’oncle d’Amy Fanny. 

À vendredi 19 avril, le jeune homme avait pu récolter 2 973 dollars australiens, soit quelque Rs 74 000. Et le montant ne cesse de grimper. Le trentenaire dit en outre avoir reçu une réponse positive sur les réseaux sociaux. «J’encourage tous ceux qui veulent franchir le cap à le faire. Je me sens tellement bien d’avoir pu aider à ma manière les victimes de cette maladie.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires