Humiliée et maltraitée, elle s’enfuit de chez elle après six ans de martyre

Avec le soutien de

Elle est belle, jeune, a tout pour plaire. Mais au lieu de tomber sur le prince charmant, Gloria (prénom d’emprunt), est tombée sur un bourreau qui a la main leste. Du coup, elle a fui ce conte de fées devenu un cauchemar. Elle est partie de chez elle avec sa fille et sa belle-mère il y a deux mois. Cette décision, elle ne l’a pas prise sur un coup de tête. C’est qu’elle n’en pouvait plus…

Son mariage a duré 6 ans. Mais elle a du mal à se rappeler des bons souvenirs : il n’y en a pas eu beaucoup. «Pandan sa 6 an-la linn batt mwa, linn tortir mwa devan nou zanfan», affirme la jeune femme, âgée d’une vingtaine d’années.

Elle gardait espoir, dit-elle. Elle espérait que l’arrivée de leur enfant allait provoquer un déclic, un changement dans le comportement de son mari. Mais non. Au contraire, ce dernier prenait un malin plaisir, tel un psychopathe, à la voir souffrir. «Li mett mwa touni li tir mo foto, li filmé mwa kan mo ploré ek kan li baté, li pa pran kont si li pé bat enn fam» explique Gloria, qui a atterri à l’hôpital plusieurs fois.
 
Tous les jours, elle a été son souffre-douleur. Physiquement comme psychologiquement. Les mots qu’il a employés contre elle, ça non plus elle nepourra jamais les oublier. «Sa bann parol ki linn dir la, sa toulétan pé res dan mo latet (…) Linn mem dir mwa kumsa li pou pran dipin li pou mett so “malang” ladan li pou fer mwa manzé, mo tifi ek li pou gueté…»

Le protection order émis contre son mari n’a jamais freiné ce dernier. Les plaintes répétées à la police n’ont rien changé. Et puis, afin d’échapper à la justice, son époux menace de se suicider en promettant de changer. Gloria capitule alors. Mais après, il se révolte et la tabasse encore plus fort. À bout, Gloria a décidé de fuir.

Pour Gloria, la drogue est grandement responsable du comportement de son époux. «Li ti pé fim syntétik, kan li pran sa, li bat nou tou (…) li sékestré so bann paran ek mwa dan lakaz, li kuma dir enn lot dimounn…» Sa mère, il la battait aussi. «Je ne vais pas mentir, mon fils a très mal réagi avec nous et il a vraiment maltraité ma belle-fille, mo oussi linn bat mwa…»

Aujourd’hui Gloria vit en cachette chez l’une de ses proches avec sa fille et sa belle-mère. Elle a appris récemment que son époux avait une autre «copine». Elle espère qu’il aura l’esprit occupé ailleurs. «La mo santi mwa extra korek mo pa pé gagn kontak ar li…»

Courageuse, elle aspire à une nouvelle vie. Elle souhaite obtenir le divorce le plus rapidement afin de tourner la page et recommencer un nouveau chapitre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires