Ramgoolam: «On a voulu m’assassiner politiquement»

Avec le soutien de

Pravind Jugnauth est «obsédé» par lui. Navin Ramgoolam en veut pour preuve le fait que le Premier ministre passe son temps à parler de lui au lieu de «vey lakwizinn». Le leader du PTr est catégorique. Bien que les Jugnauth, père et fils, aient voulu l’«assassiner politiquement» après les élections générales de 2014, «mo touzours la ek mo pou touzour la!». Il prenait la parole lors d’un congrès à Bel-Air ce vendredi 31 août.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires