Chagos: Rosemond Saminaden, le doyen combattant

Avec le soutien de

Il fait partie des six autres Chagossiens, qui, avec la délégation officielle dirigée par le ministre mentor sir Anerood Jugnauth, mettent le cap sur La Haye, aux Pays-Bas, ce mercredi 29 août. Rosemond Saminaden, 82 ans, figure parmi les derniers Chagossiens à avoir été expulsés de leur terre natale en avril 1973. Ce petit bonhomme sympathique à la barbe sel, surnommé «Ti Frer», doyen du Groupe Réfugiés Chagos (GRC), a été de tous les grands combats du GRC, sur la scène internationale. A la Haute Cour de Londres, au siège des Nations unies à New-York, et maintenant, devant la Cour internationale de justice à La Haye, où les auditions orales pour un avis consultatif sur la souveraineté des Chagos démarrent le 3 septembre prochain.

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires