Rashid Imrith: «83 000 dimoune pa kapav pay lé fré si éna problem ant gouvernman ek fonksion piblik»

Avec le soutien de

La Fédération des syndicats du secteur public (FSSP) a tenu une manifestation devant le Parlement ce lundi 20 août. Rashid Imrith, le président, estime que le gouvernement ne respecte pas la National Wage Consultative Council Act. 83 000 fonctionnaires en font les frais, selon lui.

«Cette loi stipule que lors de l’introduction du salaire minimum, il y aura des distorsions dans les salaires. Le gouvernement n’a pas réajusté ces salaires. 83 000 dimounn pa kapav pay lé fré si ena enn problem ant gouvernman ek minis fonktion publik», a déclaré le syndicaliste. Le gouvernement devrait, poursuit-il, donner trois incréments à ces salariés. Néanmoins, dit-il, malgré ses sollicitations, rien n’a été fait jusqu’à présent.

Le président de la FSSP explique qu’il a écrit au Premier ministre le 19 février de cette année par rapport à ce problème. Le 6 mars, il a appris par courrier que le dossier a été référé au ministère de la Fonction publique. Le 13 mars, le syndicat a écrit au ministère pour savoir où en était le dossier mais jusqu’à présent, il n’y a eu aucune réponse. «Nous allons vers une grève de la faim si le ministère ne fait rien», a-t-il fait valoir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires