Australie-Maurice à la rame: l’incroyable pari de quatre Britanniques

Avec le soutien de

Ils ont quitté Geraldton, Australie, à 8 h 08 le vendredi 6 juillet. Ils sont à quelques jours de compléter la moitié d’un incroyable parcours en ramant de l’Australie à Maurice. Soit une traversée de 3 600 milles nautiques. Ces quatre Britanniques sont à l’affût d’un nouveau record du monde. Celui de la plus rapide traversée de l’océan Indien à la rame, avec un équipage de quatre hommes.

L’objectif est d’achever le périple en 65 jours, alors que le record mondial pour le même trajet est de 68 jours. Avant leur départ, les hommes ont accepté de documenter leur parcours et les défis auxquels ils font face pour l’express. C’est la première fois qu’une telle initiative est filmée en temps réel.

Leur démarche a également été motivée par une autre raison, qui leur tient tout autant à coeur. La maladie de Parkinson a été diagnostiquée à l’un des membres de l’équipage, Robin Buttery, 46 ans, en juin 2015, quelques jours avant son anniversaire.

L’habitant de Leicester est le seul du groupe à avoir très peu d’expérience avec la rame. Il est conscient des enjeux que comporte ce voyage car ils doivent faire face au mauvais temps, à la déshydratation, à la fatigue, entre autres. Mais l’instructeur technique estime qu’une expérience de ce genre sera la preuve que la vie ne s’arrête pas avec un diagnostic similaire au sien.

Robin Buttery et les trois autres membres, le skipper Billy Taylor, 45 ans, Barry Hayes, 37 ans, et James Plumley, 28 ans, souhaitent promouvoir les bienfaits de l’exercice et d’un mode de vie sain. Ceux-ci aident à atténuer les symptômes du Parkinson, qui touche environ 10 millions de personnes dans le monde. Ils ont l’objectif de récolter environ Rs 9 millions pour aider la recherche sur cette maladie.

Ils sont attendus à Maurice début septembre, si le voyage se passe comme prévu. À leur arrivée, ils seront logés par Heritage Resorts le temps de leur séjour à Maurice. Le groupe hôtelier a accepté la demande d’hébergement dans le but de soutenir la cause.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires