Dr Boyzini: de l’enfer de la coke à la scène

Avec le soutien de

«Températir», «Mon cheval», «Piment gagn so» ou encore «Voyageur de la nuit»... ce sont les chansons que l’on retient lorsqu’on parle du Dr Boyzini. Sauf que derrière ses 15 ans de carrière, son nouvel album au four et ses projets événementiels, dont la prestation du chanteur français Dadju, ce samedi 11 août au stade Anjalay, en collaboration avec Hallo Events, se cache une renaissance de l’enfer de la cocaïne. Confidences de l’artiste...

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires