Décès d’une quadragénaire sur fond de violence conjugale: Sa famille témoigne

Avec le soutien de

Tanuja Ramchurn, 47 ans, aurait été rouée de coups par son époux. Hospitalisée depuis le 15 juillet à l’hôpital Victoria à Candos, elle a rendu l’âme le jeudi 2 août. Sa famille explique qu’à force d’avoir été tabassée, elle a fini par souffrir d’un handicap. L’autopsie pratiquée par le médecin légiste de la police le Dr Shaila Prasad-Jankee a attribué son décès à un œdème cérébral. Sa famille témoigne.

Quant à son époux, il a été inculpé devant la justice le 17 juillet et a retrouvé la liberté conditionnelle le 30 juillet. Il a avoué avoir frappé son épouse dans le passé mais pas récemment. Il a soutenu qu’il ne la frappait pas violemment.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires