Affaire Roches-Noires: la police a outrepassé ses droits, selon l’avocat de Ramgoolam

Avec le soutien de

Les trois dépositions de Navin Ramgoolam, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Roches-Noires, sont irrecevables. C’est du moins ce que soutient son homme de loi, Me Gavin Glover, SC. C’était en cour intermédiaire, ce mercredi 1er août.

Me Gavin Glover a argué que la police n’a pas respecté le Judge’s rule 3(b). Et qu’en ce faisant, elle a outrepassé ses droits au cours de l’enquête en 2015. La règle 3 du Judge’s rule stipule que si le suspect a complété sa déposition, l’enquêteur peut poser des questions supplémentaires, mais uniquement pour éclaircir certains points. Et non poser de nouvelles questions.

Une décision est attendue le 17 octobre.

Outre Navin Ramgoolam, les deux autres accusés, Dev Jokhoo et Rampersad Sooroojebally, ont comparu devant la cour intermédiaire aujourd’hui. Plus aucune interdiction de quitter le pays ne pèse sur ce dernier. Rampersad Sooroojebally avait, par le biais de son avocate, Me Narghis Bundhun, présenté une motion demandant la levée permanente de l’interdiction de voyager. Motion à laquelle a agréé la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires