En Indonésie, effacer les tatouages pour expier ses péchés

Avec le soutien de

Quand Sandi Widodo est devenu un musulman très pieux, il a voulu effacer ses tatouages, proscrits par l'islam. Mais comme c'était très cher en Indonésie, il a décidé de créer sa propre affaire en proposant ce service quasi gratuitement, à une condition : le client doit se repentir et réciter des versets du Coran.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires