Journée mondiale: le yoga prénatal, ce bienfait insoupçonné

Avec le soutien de

C’est bien connu, le yoga est une discipline bénéfique au physique et au mental. Mais qu’en est-il du yoga prénatal ? Certains le voient se pratiquer dans des films étrangers sans se douter qu’il a pris de l’ampleur à Maurice. Alors que la Journée mondiale du yoga est célébrée ce jeudi 21 juin, Shaheen Saliahmohamed, directrice de Baraka Cirq, a bien voulu nous en parler.

Pour cette jeune prof de yoga, qui donne des cours uniquement à des personnes qu’elle connaît, le yoga prénatal permet de prendre davantage conscience de soi et de sa grossesse. «On respire mieux et on comprend mieux notre corps. Le yoga prénatal fortifie et assouplit les muscles nécessaires à l’accouchement.»

Cependant Shaheen Saliahmohamed met en garde celles qui ne pratiquent aucune activité. «Si on n’a pas l’habitude de pratiquer du sport, c’est mieux de le faire au troisième mois de la grossesse. On peut le pratiquer jusqu’au neuvième mois mais tout dépend de la personne car tout le monde vit sa grossesse différemment.»

Une jeune mère a, elle, vécu une expérience de yoga prénatal en 2015. Durant sa grossesse, elle était à la recherche d’une activité sportive et c’est là qu’elle a commencé le yoga prénatal. «Cela m’a aidée à pouvoir vivre au quotidien avec les petits maux de la grossesse, comme les nausées, les troubles du sommeil et les douleurs. Cela n’a pas supprimé les douleurs de l’accouchement mais il a été un accompagnement.»

Le Dr Seedick Beebeejaun, gynécologue, confirme que le yoga prénatal est bénéfique et conseillé par les médecins du fait qu’il garde la femme enceinte active et en bonne santé. Quid des risques ? Il indique que ceux-ci dépendent de la posture et de la santé de la future mère. «Toutes les patientes n’ont pas les mêmes problèmes de grossesse.»

Le gynécologue avance que la future maman peut commencer le yoga prénatal, à son troisième mois si elle se sent prête. Par contre, il conseille de faire attention à partir du septième mois. «Je pense qu’à partir de sept mois de grossesse, les patientes n’auront pas la même santé qu’à trois mois de grossesse. Elle doit réduire mais une séance de respiration dans le yoga sera bénéfique pour elle.» Le Dr Yaseen Mittoo, médecin généraliste depuis six ans, abonde dans le même sens. Il ajoute que c’est surtout important d’être entre les mains d’un professionnel du yoga.

Et si vous n’êtes pas une future mère, il y a un large éventail de styles de yoga que vous pouvez pratiquer. D’ailleurs, Mohini Purbhoo, 50 ans, les maîtrise et les enseigne. Le danda yoga est l’un d’eux. «Le danda yoga, c’est faire du yoga avec un bâton. On se sert du bâton comme d’un accessoire afin de pouvoir travailler davantage les muscles du corps.»

Des cheveux aux pieds

Mohini Purbhoo qui enseigne le yoga depuis 20 ans et qui est fascinée par cette discipline depuis l’âge de huit ans, assure que le yoga comporte énormément de bénéfices. «Ils commencent depuis les cheveux, qui blanchissent moins vite. Et le yoga travaille même sur les organes et les autres membres du corps jusqu’à la pointe des pieds.»

D’ailleurs, le Dr Yaseen Mittoo souligne que le yoga est un sport que les médecins encouragent. «Le yoga relaxe les hormones endorphines afin de produire un effet de bien-être chez une personne.»

Cependant, il avoue qu’à Maurice beaucoup de personnes pratiquent le yoga sans pour autant avoir l’avis d’un médecin et que cela peut s’avérer dangereux. «Tout le monde n’a pas le même corps. Il y a des postures qui peuvent être dangereuses pour certains individus, comme certaines personnes âgées qui commencent le yoga sans avoir jamais fait de sport auparavant.»

Le Dr Yaseen Mittoo avance qu’une personne qualifiée peut guider n’importe qui à pratiquer le yoga. Le yoga, insiste-t-il, apporte beaucoup de bienfaits au niveau physique tout comme au niveau mental.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires