Petite enfance: les oubliés de la réforme

Avec le soutien de

Certains enfants quittent l’école maternelle sans savoir au moins écrire leur nom. C’est le constat de l’Early Childhood Care and Education Authority paru dans la presse en début de semaine. Artee Choytooa, la présidente de l’Early Childhood Teachers’ Association, brosse un tableau sombre de la situation dans les écoles maternelles du gouvernement.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires