Baie-du-Tombeau : quatre personnes entament une grève de la faim

Avec le soutien de

Depuis plus de quinze jours, ils ont attendu au centre de St Malo, à Baie-du-Tombeau. A présent, ils veulent passer aux choses sérieuses. Ainsi, quatre personnes ont entamé une grève de la faim ce lundi 12 février à midi. Ils ne comptent pas abdiquer avant d’obtenir ce qu’ils demandent, soit, avoir une nouvelle maison.

Douglas Baya n’en peut plus. Il soutient qu’il a pensé à sa démarche depuis plusieurs jours. En compagnie de sa moitié, Rajespedee Candasamy, ils ont commencé leur grève de la faim. Ils seront accompagnés de Jean Marie Baptiste et Tony Armance.

«C’est une décision collective. Et nous sommes même prêts à aller le plus loin possible dans cette aventure», soutient Douglas Baya. Ce dernier ajoute que ces requêtes ne sont jamais prises au sérieux. «A plusieurs reprises, j’ai entamé des démarches pour trouver un logement décent, mais j’attends toujours. »

Sa compagne partage le même sentiment d’incompréhension. «Surtout que nous avons des petits enfants. Comment les faire vivre dans un tel environnement ? » De son côté, Jean Marie Baptiste est aussi prêt à se jeter dans ce combat et ce, malgré son état de santé quelque peu précaire. Quant à Tony Armance, il est venu prêté main forte à ces nouveaux amis.

«Je suis le président de l’Association Habitat Concern. Je suis aussi une victime d’injustice. C’est pour cette raison que j’ai décidé de venir me joindre à cette lutte. » Selon lui, il faut donner les mêmes privilèges et les mêmes droits à tout le monde.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires