Soodhun: «Si mo bodyguard donn mwa so revolver, mo ti pou touy...

Avec le soutien de

Showkutally Soodhun réalise-t-il la gravité de la phrase qu’il a prononcée à l’encontre de Xavier-Luc Duval ? «Si mo bodyguard donn mwa so revolver, mo ti pou touye Xavier Duval dan Parleman. Mo touye li. Apré samem ki apel djihad», avait déclaré le ministre des Terres et du logement lors d’une fonction à Flacq, mardi.

«Si mo bodyguard donn mwa so révolver, mo ti pou touy Xavier Duval dan Parlman.» Une phrase qui résonne toujours. Reste que jusqu’à présent, aucune sanction n’a été prise contre Showkutally Soodhun suivant ses propos contre le leader de l’opposition. Le vice-Premier ministre a certes été entendu par la police le lundi 31 juillet. Le dossier sera envoyé au Directeur des poursuites publiques après enquête. Retour sur le fil des événements…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires