Salaire «dérisoire»: des «cleaners» des écoles primaires en colère

Avec le soutien de

Elles étaient 11 femmes travaillant comme «cleaners» dans des écoles primaires à manifester devant la New Government House, à Port-Louis, mercredi 19 avril. Ces dernières contestent le fait qu’elles touchent un salaire «dérisoire». Jane Ragoo, présidente de la Confédération des travailleurs du secteur privé qui était présente à la manifestation a lancé un appel au gouvernement.

Publicité
Publicité

Le National Wage Consultative Council a avancé une fourchette de Rs 7 500 à Rs 8 500 comme montant de salaire minimal. Toutefois, l’on apprend que c’est un premier chiffre préconisé et que des discussions sont toujours en cours. Entre-temps, les sentiments sont mitigés face à cette proposition.

D'autres articles »

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires