Affaire Betamax : «Zot pé rod détrir mwa», lance Ramgoolam

Avec le soutien de

«Ils veulent me détruire car j’essaie de leur barrer la route.» C’est à sa sortie du tribunal de Port-Louis que l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam a fustigé le gouvernement Lepep. Deux charges provisoires d’«influencing public official» et de complot retenues contre lui dans l’affaire Betamax ont été rayées ce mercredi 23 novembre.

Retour sur toute cette affaire qui a débuté en janvier 2015, avec la résiliation du contrat de Betamax par le gouvernement Lepep.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires