Affaire Betamax : «Zot pé rod détrir mwa», lance Ramgoolam

Avec le soutien de

«Ils veulent me détruire car j’essaie de leur barrer la route.» C’est à sa sortie du tribunal de Port-Louis que l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam a fustigé le gouvernement Lepep. Deux charges provisoires d’«influencing public official» et de complot retenues contre lui dans l’affaire Betamax ont été rayées ce mercredi 23 novembre.

Rs 5 milliards. C’est la somme que devra débourser l’Etat mauricien pour payer Veekram Bhunjun. Retour sur toute cette affaire qui a débuté en janvier 2015 avec la résiliation du contrat de Betamax par le gouvernement Lepep.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires