Navin Ramgoolam: «Il n’y aucune preuve contre moi»

Avec le soutien de

L’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam a, une nouvelle fois, comparu devant le tribunal de Curepipe, lundi 7 novembre. Deux charges provisoires de «conspiracy» et de «money laundering» ont été rayées contre lui dans l’affaire Bramer Bank.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires