Pravind Jugnauth : «Je vous rappelle que je suis un élu du peuple»

Avec le soutien de

«Pa parski mo apel Pravind Jugnauth, sa ve dir mo pa kapav asir lezot responsabilité. Mo’nn eli par lepep». Les propos du ministre des Finances Pravind Jugnauth étaient virulents ce lundi 26 septembre, lors de la réouverture de la Development Bank of Mauritius (DBM), à Goodlands.

Il réagissait aux propos de Paul Bérenger qui lors de son congrès à Réduit avait affirmé que «Maurice n’est pas une dynastie». Mais le Grand argentier a tenu à rappeler qu’il est «un élu du peuple, élu de [s]a circonscription».

Il estime par ailleurs que Paul Bérenger, en tenant un tel discours, «n’est pas en train d’accepter la démocratie, la Constitution et le principe même des élections». Or, selon lui, le leader des Mauves devrait balayer devant sa porte : «Guet Bérenger kot li pe amenn so parti», lâche-t-il, exaspéré.

Il dira qu’il peut néanmoins compter sur le soutien d’Ivan Collendavelloo et de Xavier Luc Duval en ce qui concerne son accession au poste de Premier ministre. «Mo’nn fini remersié zot pou la konfians zot ena an mwa ek le soutien zot inn aporté

Dans un autre registre, Pravind Jugnauth confie que la réouverture de la DBM est un moyen de démocratiser l’accès aux financements «pour les ti-dimounn». Il a rappelé qu’il a fallu amener un changement de stratégie afin de sauver la DBM de la fermeture alors que cette banque encourait des pertes de Rs 4 milliards. «Nu inn donn zot enn responsabilité spesifik pou bann micro-entreprises.»

Selon lui, les mesures budgétaires définies aideront les petits entrepreneurs en leur accordant «une attention spéciale». «La DBM leur apportera de l’oxygène. La banque reprendra des forces, se lèvera et marchera. Elle pourra même courir», dit le ministre des Finances. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires