SAJ: «La police a fait son travail face à une foule hostile»

Avec le soutien de

Déclaration on ne peut plus claire du Premier ministre. «Tant que je serai là, il n’y aura pas de dépénalisation du gandia !» a clamé sir Anerood Jugnauth. C’était le samedi 7 mai à Taher Bagh, Port-Louis, pour célébrer l’ouverture de l’ambassade mauricienne en Arabie saoudite. Un événement organisé par le Haramayne Solidarity Movement.

Quid des allégations de brutalité policière dont auraient été victimes les rastas, lors de leur rassemblement, vendredi? «Rasta pa rasta, éna lalwa!» a déclaré le chef du gouvernement. Selon lui, la police s’est contentée de faire son travail face à «une foule hostile, qui ripostait».

Dans un autre registre, sir Anerood Jugnauth a rendu un vibrant hommage à Showkutally Soodhun qui est, selon ses dires, à l’origine de l’ouverture de l’ambassade en Arabie saoudite. Une promesse qui a enfin été tenue et qui «n’avait pas été respectée par Navin Ramgoolam et Paul Bérenger».

Sir Anerood Jugnauth a félicité Showkutally Soodhun, samedi.

Quant aux revendications des marchands ambulants – à qui sir Anerood Jugnauth avait conseillé d’«anvolé» – il a réitéré sa position à ce propos. L’important, dit-il, c’est la loi. «Monn dir mo minis pa sed enn pous!»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires