Bérenger: à bâtons rompus avec les journalistes (5)

Avec le soutien de

Il a affronté les questions de l’express, sans aucune réserve. «Il n’y a pas de question taboue», a déclaré Paul Bérenger. Le leader de l’opposition se trouvait, le mercredi 17 février, dans les locaux de La Sentinelle pour évoquer, tour à tour, sa défaite électorale, la situation politique mais aussi l’avenir de son parti. Le Remake ? «Gato la pa ti ankor kwi». Critiquant les actions de l’État, il affirmera que «le gouvernement est ridicule et dangereux». Ou encore qu’«il n’y a pas de miracle en économie»...

Interrogé sur le leadership du MMM, Paul Bérenger n’a pas hésité à évoquer la succession au sein des Mauves. Le leader de l’opposition souhaite que son parti aille seul aux prochaines législatives et qu’il y ait une lutte à quatre, «afin que le poids réel de chaque parti soit connu».

Parmi les autres sujets évoqués: son engagement politique et ses relations conflictuelles avec la presse, dont l’express. De plus lors de son entretien, le leader de l’opposition a abordé plusieurs sujets d’actualité avec les journalistes de La Sentinelle. Des échanges francs et honnêtes dans un cadre propice au dialogue. 

Voir : Bérenger: «Mes deux lettres publiées en 1967 dans l’express» (1)

          Bérenger: «I agree to disagree with l’express» (2)

          Bérenger: «Une lutte à quatre aux prochaines élections générales» (3)

Bérenger: «Un gouvernement ridicule et dangereux» (4)  

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires