Shakeel Mohamed: «On veut m’affaiblir»

Avec le soutien de

Shakeel Mohamed accuse directement le pouvoir de vouloir l’ «affaiblir politiquement». Raison pour laquelle, selon lui, le Central CID a déterré l’affaire Gorah Issac et procédé à son arrestation, lundi 23 novembre. Le chef de file du Parti travailliste est prêt à en découdre.    

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires