Navin Ramgoolam: «Mo enn batan, mo pa kile»

Avec le soutien de

L’enquête sur le cambriolage survenu à son campement, à Roches-Noires, a été au coeur d’un point de presse animé par Navin Ramgoolam, ce jeudi 15 janvier. «Tou dimoun kone mo enn batan e mo pa kile», a-t-il soutenu. Il n’a pas manqué de dire son étonnement face au renvoi de son interrogatoire, initialement prévu ce matin.

L’ancien Premier ministre a également dénoncé des «manipulations» dans le cadre de cette enquête. Selon lui, les accusations portées contre lui ne seraient qu’une ruse pour tenter de l’«éliminer» et ainsi décapiter le Parti travailliste.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires