Défaite du PTr-MMM : Bérenger blâme Ramgoolam et une «certaine presse»

Avec le soutien de

Paul Bérenger impute la déroute électorale de l’alliance PTr-MMM «au vote de sanction contre Navin Ramgoolam et à une certaine presse». Le leader mauve, qui a réuni la presse, le samedi 13 décembre, a trouvé que Navin Ramgoolam «avait un ton arrogant» et a commis «une série de gaffes» durant la campagne. Il a annoncé sa rupture avec les rouges et a affirmé qu’il «ne cherche pas de bouc émissaire».

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires