SAJ tente de se réconcilier avec Plaine-Verte

Avec le soutien de

Pluie de promesses lors d’un meeting de l’alliance Lepep à Plaine-Verte hier soir, vendredi 5 décembre. Sir Anerood Jugnauth a annoncé à l’assistance que son parti compte minimiser les difficultés des hadjis, ouvrir une ambassade à Ryad et mettre de l’ordre au Centre culturel islamique entre autres. Il a, dans la foulée, fait la promesse d’un poste important pour Raouf Gulbul au sein du gouvernement Lepep en cas de victoire aux législatives. 

Le leader de l’alliance MSM-PMSD-ML a également déclaré qu’il rouvrirait le dossier de l’Amicale s’il accède au siège de Premier ministre. Et d’ajouter que le gouvernement votera alors une nouvelle loi. Et s’il y a des preuves que les accusés sont innocents, «pou larg zot», a-t-il déclaré devant une foule en effervescence.

L’ancien président de la République n’est, toutefois, pas revenu sur les polémiques des années 1990 qui ont entaché son image dans cette région.

Les trois candidats de l’alliance Lepep au n° 3 (Port-Louis maritime-Port-Louis Est) ainsi que les leaders ont ensuite longuement parlé du Best Loser System qui, selon eux, est «la garantie de la représentation de chaque communauté au Parlement».

 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires