Camp-Levieux: nouvelle nuit de colère à cause de l’eau

Avec le soutien de

La colère des habitants de Camp-Levieux a encore grondé, dimanche soir, 23 novembre. Et pour le même motif : la fourniture aléatoire d’eau potable. Les habitants ont bloqué la route avec des pierres et des pneus.  ,

L’eau n’en finit pas de poser problème. Las des coupures, des habitants de Camp-Levieux sont descendus dans la rue, hier soir, pour manifester. Ils ont notamment bloqué les routes qui mènent aux appartements de la NHDC. Et quand les syndics ont essayé de faire entendre raison aux habitants, la tension est montée d’un cran.

Les résidants du bloc d’appartements Bégonia affirment qu’ils n’ont pas d’eau depuis plus d’un mois. Si des camions-citernes font le va-et-vient dans la région, cela ne suffit pas et les manifestants sont excédés. «Tro se tro ! Nou pe paye sa, bizin donn nou delo. Enn kamion sitern vini pou tou sa bann abitan-la», fulmine Amrita Luckmaya, une des habitantes. Elle ajoute que «CWA larg dilo dan lanwit ver 2 er di matin kan tou dimounn pe dormi. Fer enn mwa ki nou pa gagn dilo. Ena de tank lor apartman, sa de tank-la ranpli ek malpropte». Elle réclame, comme ses voisins, que la situation retourne à la normale pour pouvoir avoir de l’eau potable.

La manifestation a commencé peu après l’exercice de porte-à-porte de l’alliance PTr-MMM. Des candidats de l’alliance Lepep auraient incité les habitants à exprimer leur mécontentement. Sollicité pour une réaction, le député Deven Nagalingum a déclaré que «le nécessaire a été fait. On est en train de changer les tuyaux des appartements et cela évolue graduellement. La CWA doit prendre en considération les besoins des habitants». De son côté, le Campaign Manager de l’alliance Lepep, Racheed Daureeawoo, blâme le gouvernement pour ces problèmes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires