Bérenger annonce la création d’un musée; XLD l’abolition des «fees» de SC et HSC

Avec le soutien de

«C’est le destin qui a fait que la descendante de l’ancien leader travailliste, Stéphanie Anquetil, soit ma colistière dans la circonscription no 19», a souligné Paul Bérenger. Lors d’un meeting de l’alliance PTr-MMM hier, mercredi 19 novembre, à Bar Chacha, Stanley, le leader des Mauves a exprimé le souhait de vouloir mettre sur pied un musée en mémoire d’Emmanuel Anquetil, ancien leader rouge.  

Paul Bérenger n’a également pas manqué de donner la réplique à Somduth Dulthumun, président de la Mauritius Sanatan Dharma Temples Federation (MSDTF) hier. Ce dernier avait, en début de semaine, ouvertement invité les membres de la communauté hindoue à voter pour les candidats du PTr et du MSM. Propos qui avaient suscité de vives critiques du leader du MMM. Et, selon lui, «bann sosiete hindou pe tourn ledo à Dulthumun, a Jugnauth e a nou bann adverser».

Il a ajouté que, Somduth Dulthumun est «isolé», voire blâmé, par les sociétés hindoues après avoir débité de tels propos. D’autant plus, précise-t-il, que ces sociétés «pe donn nou zot backing». Ce qui lui fait dire que l’alliance de l’Unité et de la Modernité se dirige inévitablement vers un 60-0.

Du côté de l’alliance Lepep, qui animait, elle, un meeting à Flacq, le leader du PMSD a annoncé que cette alliance s’engage à abolir les frais d’examens du School Certificate (SC) et ceux du Higher School Certificate (HSC) en cas de victoire aux prochaines élections générales.

Lors de son discours, le leader l’alliance Lepep, sir Anerood Jugnauth, a critiqué l’alliance PTr-MMM qui aurait, selon lui, l’intention d’adresser des SMS aux électeurs à la veille du scrutin pour solliciter leur soutien. Mais pareille manœuvre, dit-il, ne servira à rien.  «À la veille des élections, l’alliance rouge-mauve adressera des SMS aux électeurs pour leur dire de voter bloc pour eux. Ki zot pense ? Zot krwar Rezilta pou savire», s’est demandé sir Anerood.

Il a précisé que c’est une information qu’il vient de recevoir et a affirmé que les résultats seront en sa faveur. Ces SMS adressés à la veille des élections ne seront, dit-il, qu’une vaine tentative pour avoir quelques votes de plus. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires