SAJ: «Ce n’est pas amusant à mon âge»

Avec le soutien de

«A mo laz li pas amusan pran tou sa responsabilité lor mo zépol, mé mo contant mo pays et mo oulé travay dan so lintere.» C’est ce qu’a affirmé sir Anerood Jugnauth lors d’un congrès de l’alliance Lepep, à Plaine-des-Roches hier, lundi 17 novembre. Et il a indiqué que sa priorité sera de régler le problème du chômage à Maurice. Il a rappelé à l’assistance qu’en 1983, il avait déclaré que s’il ne parvenait pas à régler le problème du chômage, il ne serait jamais plus candidat à des élections générales.

Après avoir réitéré les autres projets de l’alliance Lepep dont l’augmentation de la pension aux personnes âgées, aux veuves ainsi qu’aux orphelins, Vishnu Lutchmeenaraidoo a, pour sa part, soutenu que le secteur privé aura l’obligation de payer la compensation qui va être décidée par un comité tripartite mis en place. «Sekter prive touzour plegne me pou lape sosial ena enn pri a paye.» 

Dans la même foulée, l’orateur s’en est pris à Rama Sithanen qui avait aboli les négociations tripartites lorsqu’il était ministre des Finances.

Pour Vishnu Lutchmeenaraidoo, la victoire de l’alliance Lepep ne fait plus aucun doute et il aurait souhaité voir Paul Bérenger et Navin Ramgoolam présenter leurs excuses à la population, car selon lui, ces derniers ont voulu faire croire aux Mauriciens qu’une alliance entre le PTr et le MMM équivaut à une victoire de 60-0. «Me se le pep ki oule sanzman et lavwa du pep, se lavwa de Dieu.»

Ravi Rutnah, candidat dans cette circonscription, et Showkutally Soodhun se sont également adressés à l’assistance. Après celle de Plaine-des-Roches, sir Anerood et les deux autres candidats de la circonscription n° 7 ont animé une autre réunion à L’Espérance-Trébuchet.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires