Violence à Nouvelle-France: le PTr-MMM et l’alliance lepep s’affrontent

Avec le soutien de

Lors de l’enregistrement des deux principaux blocs politiques à la commission électorale, ce jeudi 13 novembre, il a été question de l’incident survenu à Nouvelle-France, hier. Une bombe lacrymogène a, en effet, été envoyée lors d’un congrès de l’alliance Lepep.

Patrick Assirvaden, du PTr, a affirmé que «le parti adverse utilise la violence et  orchestre de faux attentats». Nando Bodha, du MSM, qualifie, lui, cet acte de «signe de panique» et ajoute que «le MSM n’a jamais utilisé la violence».

Différents partis ont, par ailleurs, défilé à la commission électorale depuis ce matin. A 14h30, 45 partis s’étaient enregistrés. L’exercice devrait prendre fin le 14 novembre. Le Nomination Day est, lui, prévu pour le 24 novembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires